Wednesday, January 19, 2011

The Mentalist de A à Z

Source : TV8.
By Gonzalez Olaya

If you want to read this article by English. Here's google translate.

En attendant de le retrouver dans la troisième saison, que la TSR devrait programmer dès la fin d’août, les fans du séduisant Patrick Jane peuvent s’offrir un livre entièrement consacré à la série. Petit avant-goût.


Audiences: en France, en 2010, Le Mentalist a été la série américaine la plus regardée et elle s’est retrouvée à 26 reprises dans les 50 meilleures audiences de TF1. Sur la TSR, ce sont les trois Experts qui mènent le bal (Les experts, Miami peuvent atteindre 35% de part de marché). Viennent ensuite NCIS et Le Mentalist, qui culmine à 28% de PDM.

Bureau californien d’investigation: le véritable CBI, sur lequel est basé celui de la série, n’existe plus; il a fusionné avec une autre agence gouvernementale en 2007 pour devenir le Bureau of Investigation and Intelligence, qui enquête sur «le pire du pire».

Charlie Chaplin: chaque fois que Patrick Jane doit sourire, Simon Baker pense à une musique que Chaplin avait composée pour Les temps modernes. Un morceau instrumental intitulé Smile (sourire) sur lequel, plus tard, ont été rajoutées des paroles qui signifient: «Souris si ton cœur est blessé / Et peut-être que demain / Tu trouveras que la vie en vaut la peine...»

Doublage: Thierry Ragueneau, qui a incarné François Marci jusqu’en 2006 dans Plus belle la vie, prête sa voix à Patrick Jane en français. Comme tous les doubleurs, il est payé à la ligne. Chaque épisode, qui en compte en moyenne 150, lui rapporte un peu moins de 900 francs.

Eglise de scientologie: Bruno Heller, le créateur de la série, n’en est pas fan. Du coup, il a consacré un épisode de la deuxième saison (Les héritiers) à une secte appelée Visualize en reprenant – et en dénigrant – les contestables techniques de recrutement et d’endoctrinement de la scientologie.

Fin: comme cela a été prévu depuis le début, la série s’arrêtera avec la capture ou la mort de John le Rouge, le tueur en série que pourchasse Patrick Jane.

Guest stars: Simon Baker rêve de voir Jean-Paul Belmondo ou Audrey Tautou apparaître dans un épisode, mais Bruno Heller pense que le studio qui produit The Mentalist trouverait l’opération trop coûteuse.

Habillement: Patrick Jane s’habille de façon un brin désuète, revêtant des costumes avec un gilet et une cravate, mais il porte des chaussures usagées et pas des plus élégantes. C’est une astuce de Simon Baker, afin que son personnage n’ait pas l’air engoncé.

Indices: «Il y aura suffisamment d’indices au fil des saisons pour que certains téléspectateurs, les plus observateurs, découvrent qui est John le Rouge avant la diffusion de l’épisode final», affirme Bruno Heller.

John le Rouge aime avoir froid, révèle le créateur de la série dans le livre.

Kimball Cho: pour être crédible dans le rôle de cet agent spécial, le comédien Tim Kang a étudié la «bible» des techniques d’interrogatoire du véritable CBI.

Los Angeles: la série est censée se dérouler à Sacramento, mais elle est tournée dans les studios de Burbank, et la plupart des extérieurs sont filmés au cœur de la vieille ville de Los Angeles. Pico House, un ancien hôtel de luxe, est utilisé pour représenter le siège du CBI.

Molly ou Maxine? La défunte épouse de Patrick Jane est incarnée, dans le pilote, par Molly McColgan. Comme elle n’a pas pu se libérer pour les autres épisodes, c’est Maxine Bahns qui l’a remplacée.

Neely Blake: c’est à ce pianiste et chef d’orchestre que l’on doit Believe, le générique du Mentalist. Sur son site www.blakeneely.com/projects/mentalist, vous pouvez l’écouter, de même qu’une quarantaine d’autres morceaux composés pour la série.

Offre: Simon Baker, qui avait signé un contrat pour six saisons, a accepté de rempiler pour une septième contre la modique somme de 30 millions de francs. Il sera également producteur à partir de la cinquième saison.

Paris: il est probable que, au cours de la cinquième saison, un ou plusieurs épisodes soient tournés dans la capitale française.

Quiproquo? Bruno Heller prétend qu’il avait adoré les essais faits par Simon Baker pour le rôle de Patrick Jane, mais qu’il lui a fallu beaucoup de temps pour le convaincre d’accepter le rôle, car celui-ci l’engageait sur le long terme. L’acteur, lui, prétend qu’il n’a pas hésité. «Pas plus d’une seconde.»

Rouge: à de rares exceptions près, en v.o., les titres des épisodes contiennent le mot rouge (33 à ce jour) ou un terme qui rappelle cette couleur ou s’en rapproche, tel que «sang», «écarlate», «rose» ou «rubis».

Smiley: alors que John le Rouge signe ses crimes en dessinant un de ces symboles sur le mur avec le sang de ses victimes, il est amusant de noter que Smiley était le surnom de Simon Baker dans sa jeunesse. Pas étonnant, tant il a un sourire craquant.

Teresa Lisbon: elle forme, avec Patrick Jane, un duo aussi efficace que drôle, entre admiration, complicité et chamailleries sans fin. La femme de Simon Baker trouvait d’ailleurs que le personnage de Teresa était mieux écrit et bien plus intéressant que celui du Mentalist lui-même, mais l’acteur ne pouvait décemment pas incarner la patronne du CSI. Robin Tunney, qui a décroché le rôle, a tout de suite demandé à Bruno Heller de mettre une sourdine aux rapports qui, dans le scénario de base, étaient très, très conflictuels entre les deux.

Usual suspects: les hypothèses concernant l’identité de John le Rouge sont légion. Parmi les suspects...
Patrick Jane en personne.
Son père.
Virgil Minelli, le premier patron du CBI.
Brett Partridge, l’expert scientifique.
Kristina Frye, la médium.
Rosalind Harker, l’aveugle qui affirme avoir été la naïve petite amie de John le Rouge.
Britt Stiles, le gourou de la secte Visualize.

Voiture: le Mentalist conduit une Citroën DS Pallas. Simon Baker doit parfois «ruser» pour maîtriser les changements de vitesse des deux exemplaires (un datant de 1971 et l’autre de 72) utilisés pour le tournage.

Web: l’adresse du site officiel de la série est www.cbs.com/primetime/the_mentalist. A TF1, on lui a également consacré un bel espace sur www.tf1.fr/mentalist.

X: pas de scènes X dans la série, même si Simon Baker a demandé à Bruno Heller de lui écrire quelques scènes plus romantiques.

Yeoman Owain: cet acteur gallois, diplômé en littérature anglaise de l’Université d’Oxford, incarne le timide agent spécial Rigsby. Sa femme, la comédienne Lucy Davis, a tenu le rôle de l’épouse machiavélique d’un mathématicien de génie dans un épisode.

Zuiker Anthony: le créateur des Experts a déclaré qu’il trouverait intéressant de tourner un épisode croisé entre l’une de ses trois séries et The Mentalist. Bruno Heller «adore cette idée»! Et comme c’est la même chaîne qui les diffuse aux Etats-Unis, c’est du domaine du possible...

0 意見: